Le coaching à distance : une chance pour les hauts potentiels ?

Le coaching à distance : une chance pour les hauts potentiels ?

Le premier confinement de mars 2020, nous a permis de vivre des expériences que nous n’aurions pas vécues. Est-ce une chance ?

Oui, en quelques sortes. Il est bon de pouvoir mesurer ces aspects positifs car ils nous aident à nous persuader que cette parenthèse n’est pas vaine, et que finalement elle aura valu la peine d’être vécue.

Parmi ces expériences, il en est une qui m’a d’abord beaucoup inquiétée car je ne connaissais pas l’impact qu’elle aurait sur mes clients et ma pratique de coaching : faire du coaching à distance, c’est-à-dire derrière un écran, chacun chez soi. Pour moi, qui jusque-là ne travaillais qu’en présentiel, ce fut une petite révolution. J’ai basculé soudainement dans un monde digital, dépendante de la qualité du réseau et où le débit de la connexion prenait une toute nouvelle importance.

La situation sanitaire étant ce qu’elle était, j’ai fait contre mauvaise fortune bon cœur, et je me suis pliée, comme tout le monde, à l’usage des plateformes de visio conférence mises à ma disposition pour organiser mes RDV en « face-à-face ».

J’ai entamé cette période avec plusieurs clients surdoués, presque tous avec une problématique professionnelle de reconversion, à laquelle venait s’ajouter l’impression de trou d’air et de vertige, dans un pays à l’arrêt et une conjoncture anxiogène. Tous les ingrédients étaient réunis pour rajouter une couche de stress à mes clients et déclencher en moi toutes une batterie de questions sur ces fameuses séances de coaching en distanciel.

Un an plus tard, et avec plusieurs dizaines de face-à-face, je fais plusieurs constats : 

  • Le coaching à distance derrière un écran, ça marche plutôt bien. Voire, cela ne change rien à l’accompagnement individuel. Je vois mon client. J’entends ce qu’il me dit, je vois le non verbal aussi et les émotions ne sont pas altérées.
  • Le confort de chacun, dans son environnement, est globalement bon même s’il peut être inégal. C’est une évidence, une séance de coaching nécessite un isolement absolu, et cela n’a pas été simple pour tout le monde. Mes clients se sont adaptés et toutes les séances ont pu se tenir dans les meilleures conditions possibles.
  • L’expérience vécue individuellement est bien sûr liée au profil de chacun. Deux catégories se détachent : ceux qui apprécient la solitude de leur « bulle » et ceux qui le vivent comme une contrainte. 

Les premiers se sentent protégés chez eux, comme dans un cocon, ce qui les aident à se livrer plus facilement. Ceux-là aiment aussi le travail à distance. Ils peuvent travailler à leur rythme sans être pollué par les bruits et les mouvements autour d’eux. Ils sont plus concentrés et plus performants. Le coaching à distance est la meilleure solution pour eux.

Les seconds préfèreraient être en présentiel. L’écran est un peu une perte d’humanité qui est difficilement supportable. Le manque de contact, le trop plein de réunions en visio ou la frustration liée au manque de liberté, pèsent sur eux comme une chape de plomb. Quelques minutes en début de séance permettent de lever ces freins et de se concentrer sur la séance qui, finalement se passe normalement.

Finalement, pris dans le flow de la séance, je m’aperçois que les clients, même les plus récalcitrants, lâchent prise rapidement, dès les premières minutes du rendez-vous. La forme de notre rencontre n’a en fait pas d’importance sur le résultat final et attendu du coaching.

Rien d’étonnant à cela car la concentration se focalise sur lui et inconsciemment, seul chez lui, derrière son écran, dans son environnement et avec ses propres repères il n’a pas de sollicitations extérieures qui viennent le perturber, ce qui, pour un adulte haut potentiel est un point crucial.

Objectivement et au vu de mes expériences en coaching à distance, les résultats obtenus sont similaires voire meilleurs pour certains individus surdoués. Le premier confinement m’a au moins permis de faire cette découverte et de pouvoir rassurer mes clients répartis sur toute la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top